Pueblo Magico !

Ou autrement dit : village d’exception. À quelques kilomètres au Nord Est de Oaxaca, au bout du ''Camino del Mezcal'', San Pablo Villa de Mitla est un passage obligé pour tout touriste venu dans cette région du Mexique. Ce petit village est connu pour sa zone archéologique préhispanique zapotèque, deuxième site cérémoniel le plus puissant de la région à cette époque.

Mais Mitla est aussi réputée pour sa grande tradition de producteurs de textile. Si aujourd’hui les marchés de Mitla sont impressionnants, par le nombre de produits proposés venus de toute la région, voire de tout le pays, la spécialité du village est le métier à tisser à pédale ! Une machine tout en bois qui demande à son utilisateur beaucoup de patience, de coordination et de force. Et ce sont d’ailleurs souvent les hommes qui manœuvrent ses machines et qui créent nappes, rideaux, dessus de lit…

Les tissages de Mitla sont uniques et reconnaissables entre tous ! Ils sont aussi précieux pour deux raisons : des heures de travail sont nécessaires à l’élaboration d’une seule petite pièce et ceux qui en connaissent les techniques de réalisation, telles que les ancêtres les pratiquaient, se font de plus en plus rares…

Il est important de valoriser et de défendre le savoir-faire des artisans de Mitla, qui proposent des pièces précises et incomparables, et c’est pour tout cela que nous avons choisi de vous les partager !

Comment vos produits sont-ils réalisés ?

Technique du métier à tisser à pédale

À priori, la technique est la même que celle utilisée par nos artisanes de Santo Tomás Jalieza et du Chiapas. À l’aide d’une navette, l’objectif est d’entrelacer une série de fils qui vont dans le sens vertical, avec une autre série de fils qui vont dans le sens horizontal. Les pédales (4 ou 6 la plus part du temps) en revanche permettent le jeu des cadres et apportent une vraie valeur ajoutée ; celle de pouvoir travailler des tissus plus grands, plus lourds tout en obtenant des motifs plus complexes et plus précis.

Un même métier à tisser à pédale peut-être utilisé pendant des centaines d’années. Mais il est nécessaire de renouveler le bois qui le compose, au moins tous les vingt ans. On assure ainsi sa stabilité, sa sureté et le tissage reste précis.

Le Saviez-vous ?

En Europe, on utilise désormais principalement des métiers à tisser mécaniques. Ce qui rend le savoir-faire des métiers à tisser ancestraux aussi précieux ! Mais saviez-vous que le premier métier à tisser automatisé a été inventé au XIXème siècle par un français et lyonnais : Joseph Marie Jacquard. À l’époque, notre patriote a déclenché une vraie révolution technique et sociale !

Confectionnés par les artisans de Mitla nous vous proposons :